BM - 15:14
PM - 21:28

Contactez nous Bassin d'Arcachon

A toi l’internaute qui a cliqué pensant découvrir les coins secrets à champignons, le jardin d’Eden que l’on se transmet de génération en génération, saches que nos trésors seront bien gardés ! Tu n’as tout de même pas cru que nous allions te révéler d’une simple croix rouge sur une carte l’emplacement de nos eucaryotes uni/pluricellulaires préférés (oui ça fait bien lors du repas de famille avec belle maman). Sois rassuré, tu ne rentreras pas bredouille, je vais t’apporter conseils et astuces pour ta prochaine cueillette en forêt !

 

Les conseils et astuces :

 

Premier conseil : Connaitre son environnement et les différentes espèces

Ne partez pas dans les bois sans savoir différencier un champignon comestible d’un champignon vénéneux ! Renseignez vous, consultez des guides ! Faire appel à un connaisseur reste cependant la meilleure solution ! Et surtout, en cas de doute, montrez-les à un pharmacien, mycologue ou membre d’une association.

Deuxième conseil : Adopter la bonne tenue

La tenue imparable du bon « chasseur » de cèpes c’est : 1 paire de botte (protéger vous des aoûtats et des tiques) / 1 pantalon long et des manches longues

Troisième conseil : Prévoir le bon équipement

Une des parties les plus importantes !

Le premier équipement : le panier ! Et oui, stop aux poches en plastique (sacs) pour le transport des cèpes et autres chanterelles ! Le sac favorise la fermentation du champignon pouvant le rendre toxique… Le panier permet également de préserver la totalité du champignon…

Le bâton : Parfait pour écarter les broussailles sans vous faire mal au dos, et pour éviter un contact direct avec un serpent…

Le couteau : Là il y a 2 écoles ! La première consiste à couper le champignon à sa base, grâce à une lame incurvée et à le nettoyer à l’aide d’une brosse (souvent en poil de sanglier) située à l’extrémité inverse du couteau (pratique la plus courante). Cependant, une autre façon consiste à tourner à la main délicatement le champignon sur son pied jusqu’à ce qu’il se détache.. (les avis sont partagés, certains évoquant le pourrissement de la base du champignon avec le couteau, favorisant les maladies, et d’autres réfutent l’utilisation de l’arrachage qui limiterait la repousse du champignon..)

La bonne attitude :

  • Eviter de vous aventurer hors sentiers
  • Consommer responsable ! Ne pas ramasser plus d’un panier par personne et par jour (vous en aurez largement assez pour votre omelette aux cèpes et votre poêlée à l’ail et au persil )
  • Ne pas mélanger les espèces dans votre panier
  • Ne faites pas confiance aux autres cueilleurs de champignons, il pourrait vous conseiller des champignons vénéneux…
  • A déguster dans les 2 jours après la cueillette et les mettre au frais
  • Eviter les jours de chasse !

Que trouve t-on sur notre territoire ?

Principalement des cèpes, chanterelles, pieds de mouton, bolets, et autres girolles…Le cèpe restant le champignon le plus apprécié de la région !

Bonne balade en forêt !

 

Article rédigé par Anthony

 

Les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.